La Nouvelle vague

Lorsque le festival de Cannes de 1959 récompense Les 100 Coups de François Truffaut et Hiroshima Mon Amour d'Alain Resnais, il inaugure une période voit apparaître une nouvelle façon de produire, de tourner, de fabriquer et de penser les films qui s'oppose aux traditions et aux corporations. Cette métamorphose du cinéma français s'accompagne alors d'affiches d'un style nouveau. La rupture en matière d'affiches s'avère aussi radicale que pour les films eux-mêmes : alors que les affiches étaient traditionnellement illustrées par des dessins, celles de la Nouvelle Vague se distinguent par l'emploi de nouvelles techniques d'illustration telles que l'utilisation de photographies dans la composition, l'emploi fréquent du noir et blanc, de la bichromie,  ainsi que d'une texture photographique très prononcée.

Affiches à l’honneur

A bout de souffle

#5218

A bout de souffle

40x60cmpliée45€ voir l’affiche
L'Amour à 20 ans

#2764

L'Amour à 20 ans

120x160cmpliée240€ voir l’affiche
Tirez sur le pianiste

#11072

Tirez sur le pianiste

120x160cmpliée1000€ voir l’affiche
Les Baisers

#1650

Les Baisers

120x160cmpliée74€ voir l’affiche
display-griddisplay-lines
A bout de souffle

#5218

A bout de souffle

40x60cmpliée45€ voir l’affiche